Fabrication de sculptures Irart
Sculpture moderne

L’importance de la sculpture moderne s’est élargie au XXe siècle

Avec le développement de nouveaux outils et technologies sculpturaux, les sculpteurs modernes utilisent une grande variété de nouveaux matériaux, techniques et outils spatiaux. La sculpture n’est plus un terme fixe d’un certain terme ou d’une catégorie. Il s’agit plutôt d’une forme d’art élargie qui évolue et se redéfinit constamment.

Une sculpture traditionnelle du 20ème siècle Il avait quatre caractéristiques principales. D’une part, c’était la seule forme d’art en trois dimensions. Deuxièmement, le plus représentatif. Troisièmement, il était considéré comme une forme d’art solide. Tout espace vide impliqué était essentiellement secondaire à son volume ou à sa masse. Quatrièmement, les sculpteurs traditionnels n’utilisaient que deux techniques de base : la sculpture ou le modelage. Autrement dit, ils étaient soit faits de matériaux directement sélectionnés (par exemple, pierre, bois), soit une sculpture a été construite de l’intérieur, pour ainsi dire, d’argile, de plâtre, de cire, etc. Les modèles de sculpture traditionnels proviennent des sculptures grecques et romaines antiques classiques.

L’art de la sculpture ne se limite plus aux concepts, matériaux ou méthodes de production sculpturaux traditionnels. Elle n’est plus exclusivement représentative, mais souvent complètement abstraite. En même temps, la sculpture n’est pas exclusivement solide et statique : sa partie peut être un espace vide, elle peut aussi avoir des compétences cinétiques et motrices. Enfin, outre le découpage et le modelage, il peut également être assemblé, projeté (holographique) ou assemblé de diverses manières. En conséquence, la signification et la définition traditionnelles à quatre chiffres de la sculpture ne sont plus utilisées.

Plus tôt dans l’histoire de l’art, seules deux formes sculpturales majeures étaient comprises: la sculpture tridimensionnelle (également appelée sculpture ronde) et les reliefs (y compris les bas-reliefs, les reliefs et les reliefs en retrait). De nouvelles formes de sculpture lumineuse (par exemple les hologrammes) et de sculpture en mouvement doivent aujourd’hui redéfinir les formes possibles.

×